Musique

Pavel Šporcl : La musique tchèque

« La République tchèque, qui préside l’Union européenne (UE), a beaucoup à offrir dans le domaine musical. Nous, les Tchèques, sommes en effet un peuple très empreint de culture, musicale mais pas uniquement. Ainsi les beaux-arts, la littérature ou encore l’architecture sont-ils dans notre pays des arts développés de longue tradition et qui ont vu sortir des noms tels ceux d’Alfons Mucha, Mikoláš Aleš, Jindřich Štýrský, Jan Zrzavý, Karel Čapek, Milan Kundera, Josef Škvorecký, Ludvík Vaculík … Mentionnons aussi les trésors architecturaux à l’échelle du monde que sont Prague ou Český Krumlov.

À la musique classique européenne, nous avons apporté en particulier les noms d’Antonín Dvořák, Bedřich Smetana, Leoš Janáček, Bohuslav Martinů. La neuvième symphonie de Dvořák, « Du nouveau monde », fait partie des œuvres les plus jouées au monde, l’opéra de Smetana intitulé la Fiancée vendue de même que les opéras de Janáček résonnent dans toutes les salles d’opéra, et le monde entier commémore cette année le 50e anniversaire de la mort de Bohuslav Martinů. Ces compositeurs ne sont néanmoins assurément pas les seuls que l’Europe devrait connaître. Citons par exemple Josef Mysliveček, qui a envoûté Mozart, ou encore Antoine Reicha, compositeur de quintettes pour instrument à vent. Il n’est pas nécessaire de remonter loin dans le passé ; ainsi les dernières décennies ont-elles aussi vu émerger de nos contrées des compositeurs et artistes qui, grâce à leur art, sont allés bien au-delà des frontières de leur patrie d’origine. Je peux par exemple citer Josef Suk, Zdeněk Fibich, Zdeněk Lukáš, Luboš Fišer, Sylvie Bodorová, Petr Eben, Ilja et Lukáš Hurník. Et des artistes tels Jan Kubelík, Josef Suk, Rudolf Firkušný, Ivan Moravec, Magdaléna Kožená, le Quartet tchèque, les quartets Smetana, Škamp ou encore Haas, les chefs d’orchestre Rafael Kubelík, Libor Pešek, Jiří Bělohlávek, Jiří Kout, les orchestres mondialement connus que sont l’orchestre philharmonique tchèque, l’Orchestre philharmonique de la Ville de Prague, l’Orchestre philharmonique de chambre de Prague, l’Orchestre symphonique national tchèque, mais aussi les autres fantastiques ensembles tels l’Orchestre philharmonique national de Brno, l’Orchestre philharmonique Janáček d’Ostrava, l’Orchestre philharmonique de Bohême du Nord de Teplice…

Je ne peux bien sûr pas ignorer les styles musicaux autres que la musique classique. Le monde entier connaît en effet, j’en suis absolument certain, le groupe Hradišťan qui interprète essentiellement des chansons folkloriques de Moravie, ou encore l’interprète Iva Bittová, qui ne se limite à aucun genre musical. Il convient également d’intégrer à cette courte énumération Josef Vejvoda, auteur de la chanson la plus célèbre du monde, Škoda lásky (dont la mélodie est reprise en français sous le titre « Ce soir on vous met le feu »). Il me faut ici encore sans aucun doute mentionner la star intemporelle de notre musique populaire, fort célèbre en Europe, Karel Gott, ou bien notre plus grande chanteuse, Lucie Bílá.

Je ne me suis pas efforcé ici d’énumérer tous les noms des artistes ni tous les domaines musicaux représentés en République tchèque. J’ai seulement essayé de montrer que l’une des plus grandes richesses de notre pays est assurément la musique, et que de ce point de vue nous avons beaucoup à offrir au monde entier. Et même si aujourd’hui la République tchèque ne peut plus faire parler d’elle comme du conservatoire de l’Europe, ainsi qu’elle était qualifiée au 18e siècle, la musique de notre nation n’est pas éteinte. Au contraire. Et j’espère personnellement que nous pourrons le prouver à l’Europe à l’occasion de notre présidence de l’UE. »

Pavel Šporcl

Pavel Šporcl

Né le 25 avril 1973 à České Budějovice

Violoniste de renommée mondiale

Pavel Šporcl fait sans aucun doute partie des interprètes tchèques de musique classique les plus connus et les plus présents dans les médias. Il se produit souvent dans les salles de concert prestigieuses en Europe, aux États-Unis, au Canada ou au Japon et il a remporté de nombreux concours de violon. Pavel Šporcl est le seul jeune violoniste tchèque à être cité dans le livre du célèbre critique et historien Henry Roth « Les virtuoses du violon : de Paganini au XXIe siècle ». Il a commencé à jouer du violon déjà à l’âge de cinq ans, il a fait ses études au conservatoire de l’Académie des arts musicaux à Prague. Entre 1991 et 1996 il a poursuivi ses études aux États-Unis. Il attire l’attention surtout par son allure informelle et son style vestimentaire par lequel il veut s’approcher le plus possible du public.

www.pavelsporcl.com

Dernière mise à jour : 16.8.2011 16:02

Retour en haut de page

Liens directs

  

Quiz

E-cartes

Chat

Calendrier

Précédent juin 2009 Suivant
Po Út St Čt So Ne
1.6. - Liste des manifestations 2.6. - Liste des manifestations 3.6. - Liste des manifestations 4.6. - Liste des manifestations 5.6. - Liste des manifestations 6.6. - Liste des manifestations 7.6. - Liste des manifestations
8.6. - Liste des manifestations 9.6. - Liste des manifestations 10.6. - Liste des manifestations 11.6. - Liste des manifestations 12.6. - Liste des manifestations 13.6. - Liste des manifestations 14.6. - Aucune action
15.6. - Liste des manifestations 16.6. - Liste des manifestations 17.6. - Liste des manifestations 18.6. - Liste des manifestations 19.6. - Liste des manifestations 20.6. - Aucune action 21.6. - Aucune action
22.6. - Liste des manifestations 23.6. - Liste des manifestations 24.6. - Liste des manifestations 25.6. - Liste des manifestations 26.6. - Liste des manifestations 27.6. - Liste des manifestations 28.6. - Liste des manifestations
29.6. - Liste des manifestations 30.6. - Liste des manifestations

Navigation rapide