La région de Liberec

  • Nom officiel : Liberecký kraj (la région de Liberec)
  • Nombre d'habitants : 430 774
  • Superficie : 3 163 km2
  • Nombre de communes : 215 dont 39 villes
  • NUTS II : Nord-est

Le cristal de Bohème mondialement réputé, la célèbre bijouterie fantaisie de Jablonec ou encore le moderne hôtel - émetteur de télévision situé sur le Mont Ještěd pour lequel a été déposée une demande d'inscription sur la Liste du patrimoine mondial culturel de l’UNESCO, ne sont que quelques unes des particularités de la région de Liberec (Liberecký kraj).

HarrachovCette région se distingue par sa situation particulière : ses frontières au Nord constituent en effet les frontières d'État avec la Pologne ainsi que partiellement avec la République fédérale d'Allemagne. D’où l’appellation de « Pays aux trois frontières » donnée à cette zone qui, à la faveur de l'élargissement de la coopération transfrontalière en 1991, a donné lieu à la création de l'Eurorégion Neisse-Nisa-Nysa, regroupement volontaire de communes de République tchèque, de Pologne et d'Allemagne. Étant donnée cette situation, la coopération transfrontalière prend dans cette région une importance particulière. Avec près de cent mille habitants, Liberec est le chef-lieu et le centre naturel de la région.

Découvrez le verre et la bijouterie fantaisie

La région de Liberec est une région à caractère essentiellement industriel. L'industrie du verre et de la bijouterie fantaisie, la production et la transformation des matières plastiques, l’industrie mécanique et les secteurs de l’industrie de transformation étroitement liés à la production automobile y sont particulièrement développés.

La région de Liberec occupe une place majeure dans le domaine touristique et des centaines de milliers de touristes s’y rendent chaque année, attirés par la diversité des paysages. Parmi les chaînes de montagnes qui s'étirent aux frontières de la région de Liberec, les plus connues et les plus élevées sont les Monts de Jizera (Jizerské hory) et les Monts des Géants (Krkonoše) qui offrent de nombreuses possibilités aux amateurs de randonnées pédestres, de cyclotourisme et de sports d'hiver. La station de Ještěd près de Liberec offre des conditions uniques pour la pratique des différents sports d'hiver, avec des pistes de ski de tous niveaux et des tremplins sur lesquels se déroulent chaque année des compétitions de saut à ski. La célèbre station de Harrachov propose elle aussi des conditions idéales pour la pratique des sports d'hiver.

Châteaux forts, châteaux d’agrément et musées

SychrovDe nombreux musées et galeries implantés dans différentes parties de la région comptent aussi parmi les établissements de portée régionale. En liaison avec la tradition de travail du verre et de la bijouterie fantaisie, les touristes peuvent par exemple visiter les Musées du verre de Nový Bor, Kamenický Šenov et Železný Brod, ainsi que le Musée du verre et de la bijouterie de Jablonec nad Nisou. Le Musée départemental du Český ráj (le « Paradis tchèque ») de Turnov possède quant à lui des collections géologiques et minéralogiques ainsi que de la documentation sur l'orfèvrerie et la bijouterie présentant un caractère exceptionnel non seulement en République tchèque mais aussi en Europe.

Les châteaux forts et châteaux d’agrément (Bezděz, Zákupy, Lemberk, Frýdlant, Sychrov, Hrubý Rohozec, Valdštejn) et toute une série d’édifices religieux figurent également parmi les sites historiques les plus visités. L’une des constructions notoires de la région est le transmetteur de Ještěd, pour lequel le prix Perret a été décerné à son créateur Karel Hubáček, seul architecte tchèque à s’être vu remettre cette récompense. Ještěd fait actuellement l’objet d’une demande d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Les paysages de la région se caractérisent par de nombreuses curiosités naturelles et plans d’eau, dont le plus connu est le Lac Mácha (Máchovo jezero). Les stations thermales de la région sont aussi très appréciées par les visiteurs des pays voisins de l'Eurorégion Nisa.


Projets dans la région

Outre ses monuments culturels et naturels, la région peut se targuer d’avoir mené à bien un certain nombre de projets dont les plus intéressants ont été sélectionnés par les régions elles-mêmes.

Production industrielle de nanofibres textiles

La technologie unique du « Nanospider » qui, par modification du procédé d'électrofilature à base de solutions polymérisées, permet de produire de manière industrielle des nanofibres d'un diamètre de 200 à 500 nanomètres, a été mise au point et brevetée par l'Université technique de Liberec (UTL). La société Elmarco, partenaire exclusif de l’UTL pour le développement de cette technologie et qui a obtenu une licence exclusive pour la production et la commercialisation des fibres «Nanospider», a mis en place en 2004 une chaîne de fabrication pilote et proposé en 2006 les premiers équipements pour leur production industrielle.
Lien vers la version anglaise : http://www.elmarco.com

Soutien aux entreprises et aux activités innovatrices

L’objectif de ce réseau créé tout récemment (au début de l'année 2008) est de coordonner les activités et de développer la coopération réciproque entre toutes les structures d’aide aux petites et moyennes entreprises. Le réseau «Enterprise Europe Network», auquel la République tchèque participe par le biais du projet BISON, propose ses prestations dans plusieurs domaines que ce soit sous la forme de conseil aux entreprises (assuré en coopération avec les Centres Euro-Info), de conseil en matière d’innovation et de transfert de technologies, ou d’un soutien de la participation des petites et moyennes entreprises au 7e Programme-cadre de l'UE pour la recherche et le développement technologique. Les points de contact dans la région de Liberec sont l’Agence de développement régional (AAR, Agentura regionálního rozvoje, spol. s r.o.) et l’Institut de recherche sur les machines textiles (VÚTS Liberec a.s.).
Des informations complémentaires sur les activités de ce réseau en République tchèque, y compris sur celles des contacts régionaux, sont disponibles sur le site www.enterprise-europe-network.cz/en.

« Pays aux maisons sur socle en bois »

Le « Pays aux trois frontières » situé à la frontière germano-tchéco-polonaise a une histoire commune. Ses maisons dites « sur socle en bois » (Umgebindehaus) en sont la preuve. Cette construction typique se retrouve en effet dans les trois pays. C’est précisément l'entretien de cet héritage culturel en Pologne, en Allemagne et en République tchèque qui constitue l'objet du projet. Lien : www.umgebindeland.de/en

Liens:

Galerie photos

Dernière mise à jour : 16.8.2011 16:03

Retour en haut de page

Liens directs

  

Quiz

E-cartes

Chat

Calendrier

Précédent juin 2009 Suivant
Po Út St Čt So Ne
1.6. - Liste des manifestations 2.6. - Liste des manifestations 3.6. - Liste des manifestations 4.6. - Liste des manifestations 5.6. - Liste des manifestations 6.6. - Liste des manifestations 7.6. - Liste des manifestations
8.6. - Liste des manifestations 9.6. - Liste des manifestations 10.6. - Liste des manifestations 11.6. - Liste des manifestations 12.6. - Liste des manifestations 13.6. - Liste des manifestations 14.6. - Aucune action
15.6. - Liste des manifestations 16.6. - Liste des manifestations 17.6. - Liste des manifestations 18.6. - Liste des manifestations 19.6. - Liste des manifestations 20.6. - Aucune action 21.6. - Aucune action
22.6. - Liste des manifestations 23.6. - Liste des manifestations 24.6. - Liste des manifestations 25.6. - Liste des manifestations 26.6. - Liste des manifestations 27.6. - Liste des manifestations 28.6. - Liste des manifestations
29.6. - Liste des manifestations 30.6. - Liste des manifestations

Navigation rapide